LogoUnion des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie du Gard

Les réseaux sociaux sont-ils vitaux pour votre établissement?

social networks 1863613 640La présence de votre établissement sur les réseaux sociaux est non seulement fort souhaitable mais elle booste la visibilité de votre site internet. Il est essentiel qu’elle soit adaptée à votre activité.

Apprenez à vous servir de ces réseaux sociaux et à y gérer votre communication auprès d’un professionnel du web en une journée.

C’est ce que nous vous proposons de faire le vendredi 24 mars au cours d’une formation ‘ Gérer et animer les réseaux sociaux’ pour connaitre les bonnes pratiques et recevoir des recommandations.

Au tarif de 350€ ht, soit 420€ TTC, cette formation peut être partiellement prise en charge par le fafih pour un salarié et entièrement par l’agefice pour un gérant non salarié ressortissant de ce fond. Nous contacter pour tout renseignement au 04 66 67 47 72

Voir le programme

Vous aurez le plaisir au cours de cette formation d’être au côté de Dany qui va la suivre pour gérer son profil pro sur facebook : : https://www.facebook.com/people/Dany-Pugliese-Pro/100013595147887
Retrouvez également votre syndicat sur sa page https://www.facebook.com/umih30/

Enregistrer

Enregistrer

Publié dans News

Bienvenue aux nouveaux Maitres restaurateurs

Remise de la plaque Maitre Restaurateur à Vincent Meilhac du restaurant Le Comptoir de l'Evesque à Sauve vendredi 30 septembre, par Gérard Hampartzoumian, Président de l'Umih30 et la Confrérie des Resaturateurs de Métiers du GardEVESQUE MR

 

 

Remise de la plaque de Maitre restaurateur à Frédéric Gourdou du Café Bizarre à Nîmes le 29 juillet 2016 

bizarre mr

 

26 mai 2016 : Remise de la plaque de Maitre Restaurateur à l'Aubegre Gardoise, à M. Aurélien Laget, par notre Président départemental, Gérard Hampartzoumian, accompagné de la Confrérie des restaurateurs de Métier du Gard.

IMG 0013

Publié dans News

Participez à la manifestation virtuelle contre la taxation des CDD

Les textes absurdes et les décisions compliquant notre quotidien d'entrepreneur se multiplient. Le gouvernement envisage aujourd'hui de soumettre les CDD à une surtaxation qui viendra pénaliser ceux qui prennent des risques pour développer leur entreprise.

Il est encore temps de faire obstacle à ce projet.

Pour cela il nous faut faire entendre fortement la voix des TPE / PME, artisans, commerçants, professions libérales, très souvent méprisés alors qu'ils représentent l'immense majorité des entreprises françaises.

C'est pourquoi nous vous proposons de participer à une manifestation virtuelle en apportant votre témoignage sur les conséquences désastreuses de la surtaxation des CDD envisagée par le gouvernement.

Pour cela merci de vous connecter sur le site http://patronsventdebout.fr/ et de laisser votre témoignage en remplissant le formulaire et en y joignant votre photo.

Un petit clic pour éviter une grande claque !

Publié dans News

Prime embauche PME

embauche pme 200.jpg 1644223205

22/03/16
Embauche PME

Pourquoi ? Alléger le coût du travail et faciliter les embauches au sein des PME.
Pour qui ? Les entreprises et associations de moins de 250 salariés.
Quels profils ? Toutes les embauches jusqu’à 1 900 € bruts mensuels, intervenues entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016, en CDI (y compris transformation d’un CDD en CDI), en CDD et contrats de professionnalisation de six mois ou plus.
Quel montant ? 500 € par trimestre, ce qui correspond, avec les autres allègements, à 100 % de cotisations patronales remboursées pour les salaires jusqu’à 1,3 fois le SMIC (soit 4 000 € sur 2 ans).

La prime #EmbauchePME est cumulable avec les autres aides comme la réduction générale bas salaire, le Pacte de responsabilité et de solidarité et le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). En revanche, elle n’est pas cumulable avec le contrat de génération, l’aide à l’embauche d’un premier salarié et les aides à l’apprentissage.

La démarche pour obtenir la prime « Embauche PME » est simple et s'effectue dans les six mois suivant la signature du contrat via le formulaire d’aide d’embauche PME, disponible sur le site de l’ASP (Agence de Services et de Paiements).

A compter du 1er janvier 2017, cette baisse de charge deviendra définitive dans le cadre du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). C’est donc une mesure à long terme prise en faveur de l’emploi.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur travail-emploi.gouv.fr/grands-dossiers/embauchepme

Publié dans News